ACTUALITES

Hommage de la Diaspora du Mouvement SENS au camarade Boureima SANON dit IB.

Chers amis, chers camarades,
Notre rencontre de ce jour, prévue de longue date, se tient dans des circonstances particulières suite au décès brutal et prématuré de notre camarade et ami Boureima SANON, dont chacun se souvient de la participation remarquée à nos deux dernières rencontres. Directeur National Adjoint en charge de la campagne électorale du Mouvement SENS et membre de la Conférence des Cadres, il nous avait d’abord fait le point du déroulement de la campagne à la rencontre du 15 Novembre 2020, et ensuite le bilan complet de ladite campagne un mois plus tard, c’est-à-dire le 13 Décembre dernier. Puis est arrivée ce mardi 19 janvier au matin, la nouvelle de son décès brutal qui nous a tous dévastés et laissés dans l’incrédulité.
Je vous propose de consacrer la première partie de cette rencontre à lui rendre hommage et aussi à partager l’immense peine portée par sa famille, son épouse, ses enfants et tous ses proches et amis.
Et pour commencer, je vous demande d’observer une minute de silence en sa mémoire.
Dans nos traditions et nos croyances il est dit qu’« une personne revit lorsque son nom est prononcé ». Il est dit aussi que « les morts ne sont pas morts et qu’ils ne sont jamais partis » :
« Ils sont dans le Sein de la Femme,
Ils sont dans l’Enfant qui vagit
Et dans le Tison qui s’enflamme.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans le Feu qui s’éteint,
Ils sont dans les Herbes qui pleurent,
Ils sont dans le Rocher qui geint,
Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure,
Les Morts ne sont pas morts »
Il est dit enfin dans nos traditions et nos croyances que ceux de l’Au-delà sont en communion permanente avec ceux d’ici-bas.
Nous savons donc, Ib, que ton esprit sera toujours avec nous dans le noble combat que nous avons engagé ensemble pour plus de dignité, plus de justice et de prospérité pour notre peuple et notre continent mère, l’Afrique.
Ton esprit de justice et ton engagement pour la prise en compte et l’amélioration de la condition des plus démunis et des plus faibles restera une forte inspiration pour nous.
Puissent les Ancêtres te faire la haie d’honneur des Grands d’Afrique et puisse la terre d’Afrique t’offrir le repos dû aux combattants de la dignité humaine et des causes justes.
Je voudrais à présent dire quelques mots pour témoigner de la très courte, trop courte connaissance que j’ai de Boureima. Nous nous sommes connus dans la période qui a précédé le lancement du Mouvement SENS alors que nous étions encore dans la phase d’élaboration des principaux documents. Il s’occupait alors de l’organisation et de la planification des rencontres. J’ai pu alors apprécier sa rigueur et sa réactivité dans tout ce qu’il entreprenait. Il a encore joué un rôle clé dans le lancement du Mouvement dont il est l’un des membres fondateurs. Enfin, vous connaissez le rôle qu’il a joué dans l’équipe de campagne lors des dernières élections. Alors que nous étions encore entrain de travailler ensemble à la structuration du Mouvement, son départ prématuré laisse un grand vide parmi nous.
Puisse son esprit continuer à nous habiter et son âme trouver le repos éternel…
Y. SOMET
Secrétaire National en charge des Relations Extérieures, de la Diaspora et du Panafricanisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *