ACTUALITESEDITORIAL

Au fond, tout ça fait #SENS

Ils parient
Certains prient
D’autres médisent …

Ils disent que
Ça ne sera pas mieux.
Ça n’ira pas loin.
La rupture et la refondation n’auront pas lieux.

Ceux qui subissent le plus les méfaits de la mal-gouvernance, la corruptions, le népotisme et le « mapartisme », préfèrent les douleurs certaines du statu quo que la peur de l’inconnu, du nouveau…

Au fond tout ça fait #SENS

Les jeunes (70% de notre population (16-70 ans)) majoritairement au chômage ou faiblement employables, les femmes (52% de notre population) qui sont les plus misérables, qui croupissent sous les travaux champêtres ou qui meurent sur les lits d’accouchement, les populations rurales (77% de notre population) et producteurs agricoles (plus de 80 % de notre population active) qui sont profondément endettés !! ont peur….
C’est leur système limbique (centre des émotions, des fonctions végétatives de notre organisme, du comportement) qui commande la survie…

Au fond tout ça fait #SENS

Ils disent avoir déjà essayé, ils ont déjà été désabusés, le politique est fourbe, malin, hypocrite…

Au fond tout ça fait #SENS

En effet toute grande révolution (rupture et refondation) est une folie qui fait peur. Les suspicions, les hésitations et les procès d’intention ne manqueront pas.

Au fond tout ça fait #SENS

Certains « grands connaisseurs », « analystes de haut niveau », « les cleans », « les diplômés », « grands intellectuels » aussi sont sceptiques, émettent des doutes, préfèrent encore rester dans l’expectative.

Au fond, tout ça fait #SENS

Ils sont dans leur zone de confort, et pourquoi risquer des coups en dessous de la ceinture, des croque-en-jambes de personnes sans fois ni lois ?

A connaitre la théorie de la diffusion et de dissémination de l’innovation, du coup tout ça fait #SENS.

Il y’a 1 millions de raisons d’avoir peur, de douter, de rester sceptique etc…

Oui au fond tout ça fait #SENS

Mais il existe une seule raison, plus importante que toutes les autres raisons réunies… C’est que nous n’avons qu’un seul Burkina Faso, nous avons un héritage à laisser. Nous devons le protéger par tous les moyens des prédateurs, et ce pour les futures générations.
Pour ça, NOUS donnerons tout pour réussir ou mourir en essayant.

Au fond, c’est tout le #SENS de mon engagement, ton engagement, notre engagement politique.

 

Imhotep MN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *